Mouvement des étudiants stéphanois

Ce forum est destiné à faire connaître les revendications du mouvement, les compte-rendus des réunions, les actions organisées et permettre à chacun de participer à son élaboration et à l'enrichissement du débat.
 
AccueilAccueil  Site de l'association CURSUS  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Des chercheurs répondent à l'appel des étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorène
Admin
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne Tréfilerie
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Des chercheurs répondent à l'appel des étudiants   Lun 10 Déc - 1:14

"Il n'est pas courant de voir un amphithéâtre plein un samedi après-midi. C'était pourtant le cas ce samedi de l'amphi A2 de la Halle aux Farines, sur le tout nouveau campus de l'Université Paris VII, où se tenait la seconde Assemblée générale inter-universitaire des personnels, à l'initiative du collectif Sauvons l'Université. Environ 300 personnes, dont un petit tiers représentant les facultés de province -pour certaines bloquées depuis plus d'un mois- y ont débattu de la loi relative aux Libertés et responsabilités des universités (LRU) pendant près de quatre heures.

Les participants étaient unanimes pour condamner le manque de concertation de la part du gouvernement, qui a fait voter cette loi en pleines vacances d'été et l'a promulguée dans la foulée (les 11 et 12 août). A l'inverse, les intervenants ont rendu hommage à la pugnacité et à l'énergie du mouvement étudiant, au moment même où sa couverture médiatique semble nettement fléchir. Pourtant, tous sont formels:

"Le mouvement étudiant est loin d'être mort. Il est fatigué, et on le serait à moins!"

Avec le durcissement des forces de l'ordre, le recours aux gaz lacrymogènes, aux gardes à vue et aux dépôts de plaintes, les étudiants attendent impatiemment le soutien des enseignants:

"Où êtes-vous? Pourquoi ce sont les étudiants qui bloquent, qui vont en manifestation?"

Une impatience que l'on retrouve chez certains des personnels. En effet, après d'épuisantes semaines de mouvement étudiant, il leur semble illusoire d'espérer un rebond début 2008 si une mobilisation plus large ne vient pas prendre le relais au plus vite.

A Paris VII, ce samedi, AG organisée par Sauvons l'Université (Fabienne Gallaire)

Pour Pascal David, enseignant de physique à Paris VII, la "vraie bataille, c'est la bataille médiatique, personne ne s'y trompe". On se plaint beaucoup de la maigre couverture médiatique du mouvement en général, et de la manifestion de jeudi en particulier. Sylvie, du collectif de Rouen, refuse quant à elle le défaitisme:

"Nous ne connaissons pas notre force! Allumez la télé, la radio: il y a toujours un universitaire, particulièrement en sciences humaines, qui parle de l'Afghanistan, du pouvoir d'achat, d'archéologie..."

Elle engage à s'inspirer de l'exemple d'Albert Fert, tout nouveau Prix Nobel, qui a profité de cette tribune pour faire savoir à Valérie Pécresse tout le mal qu'il pensait de ses plans pour le CNRS. Sylvia Ullmo, professeur émérite à Tours, qui a "vécu 68, 73 et 89", prêche pour une mobilisation accrue:

"Pourquoi la mère Pécresse ne veut pas nous recevoir? Parce que nous n'avons pas de pouvoir de nuisance. Quand nous en aurons, elle nous recevra! Commencez par être convaincus que nous sommes en danger de mort, alors vous accepterez de pousser la charrue..."

A l'issue des votes sont décidées, entre autres motions, la création d'une coordination nationale des personnels, une journée de mobilisation nationale en même temps que celle de la coordination étidiante, et la mise en œuvre de protestations administratives, éventuellement sous la forme d'une grève du zèle, pour ne pas pénaliser les étudiants.

On compte aussi, parmi les perspectives d'élargissement du mouvement, le plan Darcos sur l'autonomie des lycées, de nature à mobiliser les enseignants du secondaire. Comme le résume une maître de conférence de Paris XI:

"La grève des enseignants-chercheurs, c'est bien; la grève des professeurs des collèges et lycées, c'est mieux..." "

Par Fabienne Gallaire (Etudiante en journalisme) sur RUE89

_________________
Le monstre, que l'on croit l'exception, est la règle. Allez au fond de l'histoire: Néron est un pluriel. (V.Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-cursus.tk
 
Des chercheurs répondent à l'appel des étudiants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» Jupiter, Appel à images
» appel à temoin Normandie-Bretagne
» P.A.N : observation et appel à témoins en Normandie
» Chap 15 : De l'appel à la prière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement des étudiants stéphanois :: Archives-
Sauter vers: