Mouvement des étudiants stéphanois

Ce forum est destiné à faire connaître les revendications du mouvement, les compte-rendus des réunions, les actions organisées et permettre à chacun de participer à son élaboration et à l'enrichissement du débat.
 
AccueilAccueil  Site de l'association CURSUS  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Service minimum et suppression carte scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorène
Admin
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne Tréfilerie
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Service minimum et suppression carte scolaire   Mer 12 Déc - 13:11

Rentrée 2008: service minimum dans les écoles et suppression de la carte scolaire
Xavier Darcos a confirmé mardi qu'il souhaitait instaurer un service minimum dans les écoles primaires dès la rentrée 2008, faisant craindre aux syndicats une remise en cause du droit de grève, et a annoncé que la carte scolaire serait de facto supprimée à cette même date.

"Je souhaite rendre, dès la rentrée prochaine, possible un service minimum d'accueil dans les écoles" primaires, a déclaré le ministre de l'Education nationale lors d'une conférence de presse.

Pour le mettre en place, il sollicite la participation des communes qui, si elles sont volontaires pour l'organiser, seront dédommagées par le reversement "de tout ou partie des retenues" opérées sur le salaire des grévistes.

Selon son entourage, l'accueil des communes volontaires se fera "au sein des écoles", par du personnel municipal ou du personnel extérieur, comme par exemple des associations. Ce sera aux communes de choisir qui elles recrutent.

Selon le ministre, "un certain nombre de contacts" ont été pris avec les maires de moyennes et grandes villes, lesquels, a-t-il dit, se montrent disponibles pour un "partenariat".

Par ailleurs, des discussions avec les partenaires sociaux dans les prochaines semaines vont porter également sur "la manière de prévenir les conflits" et "l'information des familles et des collectivités".

Les syndicats d'enseignants, - Snuipp-FSU, SE-Unsa et Sgen-CFDT - ont immédiatement exprimé leurs craintes d'une remise en cause du droit de grève, un soupçon récusé par le ministre, qui a déclaré: "il ne s'agit pas d'être briseur de grève".

Le SE-Unsa a dénoncé "une vision perverse" du dispositif de financement des communes, dans lequel "l'Etat employeur, contre lequel la grève s'exerce, se verrait confier le beau rôle (et) s'émanciperait à bon compte de ses responsabilités dans le déclenchement du conflit".

Contrairement aux collèges et lycées, où un accueil est assuré les jours de grève, les écoles primaires ferment s'il y a trop d'adultes grévistes pour accueillir l'ensemble des enfants dans des conditions normales de sécurité.

Le ministre a par ailleurs annoncé que la carte scolaire, dont l'assouplissement a été entamé cette année, serait de facto supprimée à la prochaine rentrée.

"En 2008, elle sera rendue totalement inutile puisque nous accepterons toutes les demandes de dérogations, sans exception, ce dès lors qu'il y aura de la place dans l'établissement souhaité", a-t-il dit.

Quand il n'y aura plus de place disponible, alors les critères sociaux (élèves boursiers en particulier) primeront pour accéder à la demande de dérogation.

Dans les 30 collèges en France qui auront perdu le plus d'élève avec la suppression de la carte scolaire (plus de 10% des effectifs prévus pour l'entrée en 6e), les classes seront "dédoublées". Mais si ce dispositif "ne permet pas de réussir", ces collèges fermeront au terme d'une "réflexion de trois ans maximum".

M. Darcos a par ailleurs annoncé que le soutien, activités culturelles et sportives proposées cette année après l'Ecole dans les collèges de l'éducation prioritaire seraient étendues à "toutes les écoles relevant de l'éducation prioritaire" et à celles volontaires.

Le ministre a aussi confirmé sa réforme du bac professionnel en trois ans: "nous ne reculerons pas sur ce projet", a-t-il assuré.

De nouveaux programmes scolaires du primaire, donnant la priorité à l'apprentissage de la langue française seront mis en oeuvre à la rentrée 2009 et deux évaluations nationales témoins, en CE1 et CM2, seront en place pour l'année scolaire prochaine.


merci à Elsa-Marie

_________________
Le monstre, que l'on croit l'exception, est la règle. Allez au fond de l'histoire: Néron est un pluriel. (V.Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-cursus.tk
 
Service minimum et suppression carte scolaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» règles affectation en complément de service ou mesure de carte scolaire
» Mesure de carte scolaire ou complément de service
» Classe européenne ? Carte scolaire ? Est-ce difficile ?
» carte scolaire
» Mission du Sénat sur la carte scolaire : des recommandations drastiques pour la mixité sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement des étudiants stéphanois :: Archives-
Sauter vers: