Mouvement des étudiants stéphanois

Ce forum est destiné à faire connaître les revendications du mouvement, les compte-rendus des réunions, les actions organisées et permettre à chacun de participer à son élaboration et à l'enrichissement du débat.
 
AccueilAccueil  Site de l'association CURSUS  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  PortailPortail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  

Partagez | 
 

 Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorène
Admin
avatar

Nombre de messages : 276
Age : 30
Localisation : Saint-Etienne Tréfilerie
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale   Mar 5 Fév - 20:08

Que diriez-vous d'une petite réforme de l'éducation nationale?

1) moins de vacances scolaires et moins d'heures de cours par jour: les enfants finiraient entre 12heures et 3 heures et le reste de l'après-midi serait consacré à des activités artistiques, sportives, etc...

2) l'enseignement de la philosophie dès la primaire: c'est en primaire que les enfants commencent à se poser des questions: qu'est-ce que l'univers? qui suis-je? Pourquoi ça? Pourquoi ci? On leur proposerait un enseignement qui serait plutôt un aide à la réflexion en leur faisant se poser plus de questions, à y répondre, à commencer à approfondir leurs questions, leurs raisonnements. Et dès la seconde, on pourrait attaquer progressivement l'enseignement philosophique pure qui ne destabiliserait plus les jeunes puisqu'ils auraient déjà commencer à se poser les mêmes questions que nos philosophes.

Apprendre aux enfants à penser et qu'ils apprennent mieux car moins fatigués, ce serait pas mal non?

Certes le gouvernement n'est pas prêt à favoriser aux enfants de penser, ce serait sacrément dangereux, mais bon, en attendant on peut toujours rêver...

_________________
Le monstre, que l'on croit l'exception, est la règle. Allez au fond de l'histoire: Néron est un pluriel. (V.Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://association-cursus.tk
elsa-marie

avatar

Nombre de messages : 65
Localisation : St-Etienne : Métare
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale   Mer 6 Fév - 11:12

un peu comme le système allemand quoi...
des tranches horaires de 3/4 d'heure parce que cela correspond au temps d'attention...
des cours qui se termine vers 14h...
cela implique une grande réorganisation française...mais l'idée est à creusée...à prposer peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
batouabeille



Nombre de messages : 146
Age : 28
Date d'inscription : 29/11/2007

MessageSujet: Re: Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale   Jeu 7 Fév - 1:19

Désolé d'être pessimiste et rabat-joie. Mais, alors qu'on n'arrête pas de parler d'une réorganisation du calendrier "plus adaptée", je ne croît pas que celà soit la solution.
- Sous prétexte de faciliter la vie de l'élève, on est déjà passé à la semaine de quatre jours. Quand j'étais à l'école primaire, j'avais le système du "samedi libéré", c'est à dire que nous n'avions pas cours un samedi sur trois. Si on attendait avec impatience les samedis libérés, je doit aujourd'hui avouer que finalement on était plus détendus les samedis matins où on avait cours, et que par conséquent on apprenait mieux.
- La comparaison avec l'Allemagne me paraît difficile, et ce notament parce que les Allemands n'ont pas le même rythme alimentaire que les Français. S'il finit à 14 heures, l'Allemand aura effectué sa journée de cours d'un seul bloc. Le Français, lui, même si il est resté l'après midi à l'école, aura eu sa journée entrecoupée de pauses, notament le sacro-saint repas.
-Imaginons maintenant que l'on mette en place ce système. Il adviendra alors un problème social. Certes, ceux qui pourront profiteront de multiples activités, mais ceux qui ne peuvent se le permettre resteront livrés à eux-même.
-Darcos a déjà eu en quelque sorte cette idée en tête. Les élèves en difficultés en collège pourraient bénéficier d'aide en soirée. Ma mère enseigne au collège justement. Déjà qu'elle a de plus en plus de mal à boucler ses préparations de cours, car on en demande toujours plus aux profs (ça fait pourtant 25 ans qu'elle est dans le milieu), on leur demanderai en plus d'effectuer de nouvelles heures à faire de la garderie!!!
-Mais revenons en à nos moutons. L'an dernier, j'effectuais des jeudis démentiels, avec 10h30 de cours qui s'enchaînaient de 8h à 20h30. Pourtant, j'y prenais goût sans pour autant être - du moins il me semble - plus masochiste qu'un autre. A l'inverse, le mardi je finissais à 14 heures, mais j'étais moins concentré, et ce par ce qu'on attendait l'heure fatidique avec impatience et pensions à notre après-midi.
-Enfin, il me semble être une erreur de vouloir raccourcir les vacances. Quand je vois ma petite soeur qui reprend son catable fin août, ça me fait mal au coeur.


Mais ne serais-je que critique? Que neni!
Ainsi, je pense que si on peut avoir cours toute la journée, celà doit se faire en contre-partie d'un rééquilibrage de celle-ci.
1 Ne pas faire de trop gros paquet d'un coup de cours demandant une extrême attention intellectuelle.
2 Placer judicieusement des cours ludiques (ne plus mettre sport juste avant les maths par exemple).
3 Pour y arriver, on doit réhabiliter les matières artistiques notament, qui développent le sens critique de l'humain. Celà me permet d'enchaîner avec la philo. Certes, on se doit de répondre aux questions philosophiques tout au long de l'existence. Mais mon grand-oncle, prof de philo de son état me faisait remarquer qu'il trouvait absurde de faire enseigner la philo à un trop jeune âge. Et le vénéré maître Lucchetta semblait sur la même longueur d'ondes. C'est pour celà que je pense que les arts peuvent constituer une première approche dès le plus jeune âge.
Toujours est-il que le fond de ma pensée est que le droit de vote ne devrait pas se faire sur une limiter d'âge. L'idéal serait d'avoir suivi au préalable des cours de philo profitables au développement intellectuel de l'individu.

4 Mais surtout, il ne faut plus voir l'école comme un ENFER. Prenez du PLAISIR à suivre les cours. Les devoirs ne sont plus des guillotines, mais un grand jeu de mises en abyme et de provocation stylistiques avec vos profs (ça marche!!!)
En fait, apprendre, celà doit avant tout être une JOUISSANCE profonde, comme lorsque on se retrouve devant une bonne bouteille d'Hypocras.
Pour finir, je me contenterai de paraphraser Jocho YAMAMOTO et son oeuvre magistrale qu'est le HAGAKURE. Ne te laisses jamais formater. Et dit toi toujours, "aujourd'hui, je suis meilleur qu'hier, demain je serais encore meilleur qu'aujourd'hui. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux projets pour une refonte de l'éducation nationale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont vos projets pour les fetes?
» Montez-vous des projets pour l'année prochaine 2011-2012?
» Vous avez une question pour la ministre de l'éducation nationale ?
» SECU DES CONTRACTUELS
» Refondation de l'école et Greta : réflexion sur le projet de loi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mouvement des étudiants stéphanois :: Débats :: Sur l'éducation/ l'instruction-
Sauter vers: